Aptitude

Exercices pour suer


Pour maximiser la transpiration par courtes rafales, maintenez le ratio exercice / récupération à 1: 3.

Photos de la marque X / Stockbyte / Getty Images

Au cours d'une séance d'exercice, la transpiration est à la fois le mécanisme de régulation de la température et la libération des toxines. En comparant l'exercice modéré à l'exercice de haute intensité, les études démontrent des avantages accrus pour la santé, tels que l'abaissement du cholestérol, par rapport à ceux qui participent à des exercices de haute intensité qui transpirent davantage. En outre, la présence de sueur au cours de l'exercice vient après l'exercice du corps de manière à augmenter la circulation sanguine, le fonctionnement des poumons et la force musculaire.

Entraînement à l'intervalle de haute intensité

L'entraînement par intervalles à haute intensité, ou HIIT, consiste à maximiser votre effort en courtes rafales pour élever votre fréquence cardiaque rapidement et par la suite, laisser transpirer la sueur après quelques minutes seulement. Cette forme d'entraînement en circuit implique de répéter des séries d'exercices variés pendant un laps de temps déterminé. Pour chaque série, l'objectif est de maximiser vos répétitions. Une forme populaire de HIIT est la tabata, qui consiste traditionnellement en une série de quatre séries de trois exercices de 4: 10 minutes, avec 20 secondes d’effort maximum suivies de 10 secondes de repos entre les séries.

Sprints

Qu'il s'agisse de courir sur les sentiers ou de nager dans la piscine, ajouter un élément de sprint à n'importe quelle forme d'exercice que vous aimez déjà est un excellent moyen d'intégrer davantage d'effort et de transpiration dans votre routine. Le cardio impliqué dans les sprints contribue à la consommation d'oxygène dans tout votre corps. Pour ajouter une autre dimension à l’entraînement sur sol sec qui renforce les muscles de vos jambes et de vos fessiers, dirigez vos sprints vers les collines ou les escaliers.

Yoga chaud

Là où le yoga traditionnel utilise le souffle pour chauffer le corps, le yoga chaud procure un environnement chauffé pour relâcher les muscles rapidement. Avec certains styles de yoga chaud - Bikram par exemple - aussi chaud que 110 degrés avec une humidité supplémentaire de 38%, le yoga chauffé est un moyen sûr d’accélérer la production de sueur. En plus des avantages de la transpiration, le fait d’apporter de la chaleur externe à une pratique de yoga permet à votre corps de s’étirer au-delà de ses capacités aux températures normales. Ainsi, dans la pièce chauffée, vous pourrez profiter d’une flexibilité accrue et de plus grandes étendues.

Filage

Les classes d'essorage utilisent le sprint, la résistance et la chaleur du corps pour faire transpirer. Avec la motivation d'un instructeur, une musique optimiste et une énergie de groupe, les sprints et la résistance éprouvante deviennent un moyen amusant de se dépenser. Pour les personnes recherchant des exercices à faible impact, la filature offre une option qui permet toujours une fréquence cardiaque élevée, des avantages aérobies et une transpiration épaisse.